Prévoir l’engagement en Social Marketing

Prévisions du taux d’inscription en SMO

Faire un prévisionnel sur le taux d’engagement d’une action marketing en SMO (social marketing optimization) sans outil semble difficile à faire. Lorsqu’il faut investir sur ce canal, comment faire pour faire une projection sur les résultats en dehors des beaux discours commerciaux ?

Existe-t-il un rapport entre le nombre de posts, tweets, messages et les inscriptions sur un compte ?

Un but principal d’une action SMO est d’augmenter, de recruter des inscrits. J’ai commencé depuis quelques semaines à faire plusieurs mesures sur ce sujet, et je me suis rendu compte qu’il est surement possible de prévoir le taux d’engagement en SMO.

Voici les quelques résultats (en cours de calcul) :

  • de 35% à 52% d’inscriptions pour une personne physique qui communique sur 1 à 3 sujets maximum
  • de 4% à 5% d’inscriptions pour une personne physique qui diffuse massivement sur ces réseaux sociaux sans se préoccuper du sujet
  • de 56% à 62% d’inscriptions pour une marque un personne connue et/ou événement à fort potentiel

C’est bien sûr un peu juste comme données pour en tirer une matrice sur le peu d’échantillon que j’ai récolté. Il semble pourtant que sur Twitter et Google+ les inscriptions et les engagements sont beaucoup plus forts lorsque l’auteur diffuse un contenu ciblé sur un maximum de 3 sujets principaux et autour d’une même thématique (sport, divertissement, shopping, marketing, éducation, etc.)

Il est logique de dire que plus le messages est ciblé et que son auteur ne fatigue pas son audience et plus les résultats seront meilleurs. Ne faut-il ne pas chercher à quantifier tout cela pour autant ? C’est important d’avoir conscience de ce que cela représente réellement. Nous sommes ici sur un ratio de performance égal à un multiple de 8,75. Je met volontairement le résultats obtenus sur les marques ou les personnalités.

Le Social Marketing est un levier important pour faire de l’acquisition de popularité pour un site d’information, un site marchand, etc.. Ce qui est intéressant, c’est d’anticiper le taux d’engagement potentiel pour une diffusion d’une campagne social marketing hors d’une grande marque ou d’une personne connue. Les réseaux sociaux sont des outils qui permettent de toucher plusieurs audiences différentes, en abuser est une erreur difficile à récupérer.

Comment obtenir de meilleures performances en SMO

Pour résumer ces chiffres, pour la prochaine campagne SMO que je vais réaliser, je vais privilégier plusieurs comptes avec une audience petite ou moyenne mais qui soignent leurs audiences et le contenu de leurs messages plutôt qu’un ou deux gros acteurs qui diffusent massivement.

En terme de budget je pense aussi que c’est surement plus rentable et que l’investissement de base est plus faible.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire